Aux frontières de la somme 

Là où la Picardie et la Côte d’Opale et la Normandie et sa Côte d’Albâtre se rejoignent, le paysages grandioses du lever au coucher du soleil, la nature và et vient au rythme des marées. La Côte d’Albâtre et ces falaises de craie, vieilles de plus de 80 millions d'années, Vertigineuses et abruptes qui peuvent atteindre 120 mètres,  les plus hautes se trouvent justement au Tréport ,  là ou je vous emmène,  à la découverte de cette région.

La devise du Tréport est “Prenez la vie au grand large”, ici, c’est  la vue qu'il faut voir en large !!  Le Tréport,  porte d’entrée au nord est de la Seine maritime, avec ses villas multicolores, son port de pêche qui s’anime au rythme de la marée,  Le château d’Eu, le très célèbre funiculaire, l’église Saint-Jacques, le phare au bout de la jetée, l’esplanade, l’avant-port et les quais  animés ; et au loin, Mers-les-Bains et ses célèbres maison de couleurs.

Le funiculaire

 

Les premiers coups de pioche dans la falaise sont donnés en 1907. Deux mois plus tard, deux tunnels relient la gare basse aux “Terrasses”. Et en juillet 1908, la foule  se presse derrière le Comte et la Comtesse d’Eu pour inaugurer la montée. Dans les voitures en bois, 48 passagers se serrent sur des gradins. Deux mille visiteurs achètent un ticket ce jour-là. Le succès!!!    Après une longue éclipse, il avait été détruit pendant la seconde guerre mondiale. Il a  donc été remis en service et permet de nouveau de relier le bas de la station aux « terrasses » depuis 2006.

Donc pour une arrivée magique au Tréport, j'arrive en haut des falaises, un parking et c'est là que tout commence!   Il faut absolument découvrir la ville d’en haut, j'en profite pour faire une balade sur le sentier des douaniers (attention au bord !!! ) et une halte au point de vue panoramique situé à  la gare haute, Quelle vue!. Ensuite me voilà parti pour la descente en funiculaire avec une pente à plus de 60%, c'est une belle expérience ! qui dure 1minute 50  exactement, et débute par la traversée d’un long tunnel aux voûtes en brique qui datent de 1907.  j’émerge  ensuite  au-dessus des toits d’ardoise des Cordiers (le quartier). La pente  donne l’impression de glisser sur les toits de la ville, et j'atterris sur le plancher des vaches 200 mètres plus bas

(funiculaire le Tréport)

 

La plage

 

La plage est superbe, bordée de ses petites cabines blanches, Lorsque la mer se retire, elle dévoile alors une longue plage de sable fin. Les galets offrent leur douceur.  On adore marcher pieds nus, sentir la chaleur des galets, écouter leur murmure cristallin, on les admire un par un, chacun unique et leur douceur due au travail des vagues est magique.

Le Tréport,  c'est aussi un port de pêche qui s’anime au rythme de la marée. Ici le poisson fait partie de la gastronomie locale, l’étal de la poissonnerie municipale est un vrai spectacle !

Ce petit marché entièrement dédié aux produits de la mer accueille tout au long de l'année six étals qui proposent aux restaurateurs, habitants, touristes de magnifiques poissons, crustacés et coquillages qui sont pour la grande majorité livrés tous les matins par les mareyeurs ou pêcheurs du Tréport (60 bâteaux qui exercent  entre Boulogne et Dieppe). Cette poissonnerie municipale est la dernière du genre en Seine-Maritime après la démolition de celle de Dieppe.   (marché au poissons)

 

 La ville est animée et colorée. Et le quartier les Cordiers, les maisons typiques des pêcheurs qui étaient trop pauvres pour avoir des filets et pêchaient avec des cordes sur lesquelles ils attachaient de nombreux hameçons. Dans ce quartier on lève les yeux pour admirer les balcons, couleurs, carreaux de céramique. Prendre le temps et s’enivrer de cette ambiance.

(office tourisme du Tréport)

 

Mers-Les-Bains, première ville de la Somme.

 

 

Après l'ouverture de la ligne de chemin de fer Paris-Le Tréport en 1873, Mers les bains s'est considérablement développée, attirant de riches propriétaires qui construisent alors des villas en front de mer.

C'était l'une des vedettes des Années folles . Pour observer ce paysage magnifique au pied des falaises, quelques demoiselles ont pris place il y a plus de 100 ans. ces villas restent une attraction touristique, et font la fierté des habitants.  On revient plus d'un siècle en arrière. A l'époque de la mode des bains de mer, quand le chemin de fer mettait la ville à quelques heures de Paris. Attirant ainsi une population aisée, venue jouer au casino. C'était un peu le phénomène du 19e siècle.

Tout le long, un festival de couleurs et de constructions. Parmi elles, la villa Santa Teresa avec ses décorations en fer forgé. Un endroit qui a accueilli Gustave Eiffel. Voici un incroyable mélange de plusieurs styles. La villa française, et plus loin, sa copie : la villa parisienne. Toutes deux construites par un armateur pour chacune de ses filles.

On trouve les appartements parisiens, les moulures. On est dans le style anglais. Un véritable concours dans chaque rue pour savoir qui aurait la maison la plus décorée. L'architecture devient complètement folle. Par la volonté de l'architecte qui veut se différencier d'un autre ou d'un propriétaire qui a vu une villa plus jolie .... La Première Guerre mondiale met fin à ces folies en laissant ces villas comme seul souvenir de la belle époque.

Aujourd'hui, le quartier balnéaire du front de mer est protégé, on y trouve des villas de style très varié: anglo-normand, flamand, picard, mauresque, art nouveau .... Balcons, loggias, céramiques, charpentes, rivalisent d'originalités architecturales et de coloris... A voir absolument si vous faites une excursion dans la baie de Somme.

 

(office tourisme Mers-Les-Bains)

 

Saint-Valéry-Sur-Somme

 

Saint-Valery est une escale, pour qui cherche à passer une journée avec la nature d'un littoral maritime merveilleusement protégé des agressions du béton. Il faut y séjourner au moins une journée pour l'apprécier et vivre dans l'intimité de son âme, discrète et romantique. Saint-Valery-sur-Somme  offre aussi des points de vue remarquable sur la baie de Somme depuis la ville Haute.  a voir aussi  l'église Saint-Martin datant  du 13è siècle et qui eut à souffrir de la guerre de Cent ans et des invasions anglaises. Représentative  des églises du littoral de la Manche, en Picardie et en Normandie du Pays-de-Caux pour sa construction en damier, de grès et de silex.

 

Jeanne d'Arc  à Saint-Valéry-sur-Somme

 

A Saint-Valery après avoir traversé la baie de Somme, Jeanne d’Arc et les anglais passèrent par la porte médiévale nommée « porte du Haut » et désormais « porte Jeanne d’Arc ».

Ces deux tours rondes et massives encadrant la porte sont datées du 11ème siècle. L’ensemble comporte désormais une plaque indiquant le passage de Jeanne d’Arc à Saint-Valery-sur-Somme.  Jeanne d’Arc, surnommée « la pucelle d’Orléans », sera jugée à Rouen pour hérésie et  brûlée le 30 mai 1431. Il fut exigé de brûler entièrement son corps afin d’éviter tout pèlerinage ultérieur en l’honneur de l’héroïne. Elle subira alors trois combustions afin que son corps soit réduit en cendres. Celles-ci furent ensuite dispersées dans la Seine.

(office tourisme Saint-Valèry)

 

Le chemin de fer de la baie de Somme

 

Lorsque les beaux jours arrives, le "Petit Train de la baie de Somme" se remet sur les rails pour emmener les voyageurs dans le passé des loco à vapeurs et des tortillards à travers la  campagne dans des panaches de fumée.

Comme à la Belle époque, on repart 80 ans en arrière pour un voyage avec la locomotive à vapeur qui circule entre le Crotoy et Cayeux-sur-Mer… Un sifflement…et le voyage de charme commencent, et vous emmène sur  l’ancien réseau des bains de mer,  créé en 1887.  Une belle balade, le long des ruisseaux et des  prés salés et à travers champs et marais, tous les charmes de la baie de somme !!! que l'on découvre de manière très Originale.(chemin fer baie de Somme)

 

 

Sortie dans la baie

La plus grande colonie française de phoques est en baie de Somme. vous pouvez  faire pleins d'activités différentes, pour avoir plus d'infos, contacter directement une personne de la région et qui saura  bien mieux vous conseillez que moi qui ne suis qu'un touriste. (norwoe-decouvertes.com)