Dans les brumes des Andelys

Mes spots photos

voir mes spots photos  indiquer  Carré noir

Les visites

Veules-les-Roses

Un regard suffi pour que les beautés de cette ville portuaire de Normandie, avec son charme d’autrefois encore préserver vous envoûtent, flâner dans Honfleur est un véritable bonheur!!!   pourquoi choisir de la visiter  de nuit?

Mers-les-Bains

Après l’ouverture de la ligne de chemin de fer Paris-Le Tréport en 1873, Mers les bains s’est considérablement développée, attirant de riches propriétaires qui construisent alors des villas en front de mer. C’était l’une des vedettes des Années folles . Pour observer ce paysage magnifique au pied des falaises,

Dans les brumes des Andelys

A mon arrivée aux Andelys, c’est le Château Gaillard surplombant la Seine depuis sa colline qui se dévoile. je décide avant de commencer ma visite de la ville, de poser ma valise dans la chambre d’hôtel que j ai réservè sur les bords de seine, et ensuite de me rendre à l office de tourisme situé face à mon hôtel pour ne pas passer à coter de mon passage aux Andelys.

C’est de la réunification du Grand-Andely et du Petit-Andely qu’est née la ville des Andelys. la devise de la ville “Fecit utraque unum” signifiant “Les deux ne font qu’un” retrace ainsi son histoire. Source  de conflits entre le roi de France et son vassal le duc de Normandie, le Grand-Andely possédait déjà une enceinte fortifiée du temps de Louis VI le Gros. Un vaste marécage appelé “le vivier” le sépare  du Petit-Andely. Il n’était au XIIe siècle qu’un village de pêcheurs et de haleurs. C’est à la construction du Château-Gaillard que le Petit-Andely se développa. Bordé par la Seine, Les Andelys offre une promenade agréable entre nature et culture.

Les Andelys et Le château Gaillard

Qu’un roi Anglais fasse construire un château sur le territoire français peut paraître surprenant, si on oublie le rôle que joua Aliènor d’Aquitaine … Lorsqu’elle fut répudiée par son époux Louis VII, elle alla en 1152 se réfugier dans les bras du roi Henri II (Anglais). Et par le jeu des possessions familiales, Aliénor offre  un territoire immense à l’Anglais. C’est Richard Cœur de Lion  qui décide de sa construction en 1197, alors qu’il voulait protéger le duché de Royen. Cœur de Lion voulait provoquer et rivaliser avec Philippe-Auguste, son grand ennemi. 

Lorsqu’il vit pour la première fois la construction, Richard Cœur de Lion se serait exclamé, selon la légende : « Que voilà un château gaillard ! »…  et le nom est resté. Perché à 90 mètres, il surplombe la Seine et permet le contrôle de la région. ça situation géographique lui permet très vite de se tailler une solide réputation d’imprenabilité… Mais Richard Coeur de Lion ne profitera pas bien longtemps de son beau château, et meurt l’année suivante, en 1199, laissant le trône à son frère, Jean sans Terre le mal-aimé.

Les Anglais s’installent alors sur le territoire, mais trop c’est trop et en 1203, Philippe Auguste décide de passer à l’action… Des milliers d’hommes en armes (Français), se dirigent vers le château, bien décidés à « bouter les Anglais hors de France ». Mais le château semble fidèle à sa réputation.  Il faut se rendre à l’évidence:  une attaque est impossible, et la seule solution est le siège. Le roi de France fait quand même creuser deux larges fossés autour du château qu’il hérisse de quatorze beffrois. Une longue bataille d’usure commence,  les semaines, les mois passent, et à ce jeu-là c’est les Anglais qui vont craquer en premier, par manque de nourritures. Ils doivent  donc sacrifier les bouches inutiles, et c’est les 1200 habitants du village voisin qui avaient trouvé refuge au château  qui en font les frais. Chassés du château, ils se retrouvent  entre les deux camps et ne tarderont pas à mourir de faim et de froid… 

Philippe Auguste. depuis des mois, scrute les murailles,  pour tenter de trouver le moyen de percer les défenses Anglaise et de trouver la victoire. Une légende raconte que c’est un homme de petite taille nommé Bogis, qui va lui donner… Ce dernier s’infiltre dans une petite ouverture destinée à l’écoulement des eaux usées (des latrines)  et parvient  à ouvrir les portes de la forteresse aux troupes françaises.     Peu crédible, car Il est beaucoup plus probable que les troupes de Philippe Auguste soient entrées dans le château de façon traditionnelle pour chasser l’Anglais.

Pin It on Pinterest

Share This