Ma nuit dans Honfleur

Spot photo

Mes spots photos indiqués par un carré noir sur mes cartes

Fête des Marins

Le petit port d’Honfleur

Honfleur semble vivre dans un autre temps, avec ses demeures colorées de style normand, son vieux bassin, ses quais bordés de restaurants aux terrasses bondées de touristes, ses grands jardins, sa vieille église en bois, ses greniers à sel et..

La fête des marins à Honfleur

Depuis 1861, la fête des marins est un rendez-vous qu’un Honfleurais ne manquerait pour rien au monde. Celui des « gens de mer », qui se retrouvent chaque week-end de Pentecôte. la ville prend  son habit de fête …

Une nuit, et Honfleur

Un regard suffit pour que les beautés de cette ville portuaire de Normandie, avec son charme d’autrefois encore préserver vous envoûtent, flâner dans Honfleur est un véritable bonheur!!!   

Après avoir quitté le parking du centre-ville ou vous y avez garé votre voiture, vous vous dirigez à pied à une centaine de mètres de là, et vous arriver sur le vieux bassin, ce petit village de Normandie que j’ai visité une bonne dizaine de fois, opère toujours de la même façon sur moi, même si je connais ces monuments et ces petites ruelles je prends toujours autant de plaisir à m’asseoir sur les quais,et à respirer cette ville à pleins poumons.

Sur les pavés au bord du  bassin, c’est un vieux manège avec ces chevaux de bois qui fait ressurgir vos souvenirs d’enfance. La lieutenance et les étroites ruelles si calmes à cette heure avancée, et les maisons à colombages, qui abritent des boutiques et des petits restaurants. Le tableau qu’offre Honfleur est magique, même si tout le monde sait que la lumière ici est si particulière, c’est dans une nuit d’été de juin que j’ai pris la réelle mesure d’Honfleur. 

J’ai donc pris mon inspiration dans la nuit, car je voulais avoir Honfleur que pour moi!!!  Même ci-cela peut paraître égoïste, j’assume ma nuit avec elle. Mais comment vous décrire l’ambiance si particulière qui émane de la ville dans la nuit? Vous êtes face à un grand bassin dont l’eau fait tanguer les voiliers qui y séjournent, et autour duquel des bars, des cafés et des restaurants se succèdent au milieu des brumes, et dans ce silence normand, seul un chant d’oiseau et la lune m’accompagnent, et à l’approche de l’église Sainte Catherine, l’horloge me donne cruellement le temps qu’il me reste avec la ville, avant que le soleil ne se lève et vienne me rappeler cruellement, que malheureusement tout à une fin!!!